Langues

La première plateforme d'information suisse sur les produits de la construction, les projets d'architecture et profils d'experts

Siège du Comité International Olympique (CIO)
Route de Vidy 9, 11, Lausanne

Catégorie:
Commerce et administration
Nombre d'immeubles:
1
Etages:
4
Sous-sols:
1
Parking:
330
Superficie du terrain:
15'426 m²
Surface d'étage:
28'075 m²
Surfaces utiles:
16977 m2
Volume bâti:
134'674 m³

Architecte/planificateur

Itten+Brechbühl SA
Avenue d'Ouchy 4
1006 Lausanne
021 560 24 11
Architecte/planificateur

3XN Copenhagen A/S
Kanonbådsvej 8
1437 Copenhagen K
+45 7026 2648
Ingénieur électricité

MAB - Ingénierie SA
Avenue de la Gottaz 32 Case postale 105
1110 Morges
Ingénieur CVC, Ingénieur installations sanitaires

Weinmann-Energies SA
Route d'Yverdon 4
1040 Echallens
021 886 20 20
Ingénieur civil

Ingeni Ingénierie Structurale
Rue du Jura 9
1004 Lausanne
+41 21 644 22 22

Le regroupement de postes de travail dans des clusters centraux répond à une dynamique d'exigence d'économie, d'efficience, de communication et de flexibilité qui intéresse beaucoup les grandes compagnies actuellement. C'est ainsi que le CIO a choisi de réunir dans son nouveau siège l'ensemble de ses collaborateurs qui, jusqu'à présent, étaient disséminés dans 4 sites différents de Lausanne. Cette nouvelle construction qui s'étend sur 30 000 mètres carrés offre suffisamment de place pour créer 600 postes de travail. Il est situé à côté du château historique de Vidy dans le magnifique parc du Bourget. Parmi les projets des douze cabinets d’architectes internationaux sélectionnés, le jury a choisi celui du bureau danois 3XN, remarquable pour sa dynamique et ses propositions d'espaces. Itten+Brechbühl a été sélectionné en tant qu’architecte local pour créer un consortium d’architectes et mener à bien cette réalisation internationale.
Le bâtiment se distingue par trois éléments clés: mobilité, flexibilité et orientation vers l'avenir. Ces enjeux se reflètent particulièrement bien dans ses façades ondulantes, qui donnent une impression de développement et de mouvement et traduisent de manière symbolique le dynamisme du sport et du mouvement olympique.

Une attention particulière est portée à l'utilisation de systèmes énergétiques durables et efficients: ainsi par exemple le bâtiment utilise une station de pompage de l’eau du lac, des panneaux photovoltaïques, un bassin de récupération des eaux pluviales pour les utiliser en eaux grises et une exploitation optimale de la lumière naturelle. Le CIO a pour ambition de faire certifier son bâtiment LEED v4, Minergie et LNBS.

BIM-Organigramm und Verantwortlichkeiten
Consortium 3XN (Architecte - Lauréat du concours) et Itten+Brechbühl SA(I+B SA) (Architecte et Planificateur)
Ingeni (Ingénieur Civil)
Weinmann Energie (Ingénieur CVC, Sanitaire)
MAB (Ingénieur Electricité)

3XN a commencé à développer la maquette 3D seul durant le début de la phase d'avant-projet en utilisant plusieurs logiciels selon les besoins de modélisation paramétrique. Puis ils ont été rejoints par Itten+Brechbühl sur la maquette Revit afin de la développer jusqu'à la phase de demande de permis de construire. Ceux-ci ont participé à la mettre à jour selon les normes et techniques de construction suisses et les échanges entre mandataires et client. L'ingénieur civil (Ingeni) a produit une maquette structurelle qui lui a permis de vérifier la faisabilité du bâtiment et la cohérence entre structure complexe et architecture. Les ingénieurs CVSE (MAB et Weinmann) ont également produit des maquettes leur permettant de gérer la coordination technique.

BIM-Meilensteine
L'objectif a été que chaque mandataire crée son propre modèle Revit et le développe selon les phases d'un projet traditionnel. Pour cela, les BIM managers ont défini les niveaux d'information de chaque maquette correspondant aux attentes des phases SIA 102. Ainsi durant 4 ans les maquettes ont été développées jusqu'à une échelle de dessin de 1:50 afin que les plans produits correspondent aux attentes de la norme et du chantier. Ces maquettes ont servi de base aux coordinations entre mandataires et ont permis de produire tous les plans et détails depuis le modèle 3D en y ajoutant uniquement des informations graphiques et textuelles. Des informations ont également été ajoutées aux composants pour produire les plans de repérage de concepts et d'appels d'offres ainsi que les listes de locaux et de portes complètes avec informations techniques, de sécurité et d'électricité. Les modèles ont aussi servi à produire les visualisations 3D permettant de communiquer facilement avec le client.

BIM-Kommunikation und -Kollaboration
Le modèle, avec ses mises à jour permanentes, a permis une coopération internationale instantanée. L'anglais a été choisi comme langue d'échange et de travail, la maquette a donc été créée en anglais et a permis une bonne collaboration entre architectes manipulant la même base de travail. Les échanges, discussions et décisions importantes concernant le BIM management et l'architecture du bâtiment se sont faits via mail et téléphone. Les BIM manager de chaque équipe se sont également rencontrés à chaque changement de phase SIA pour un workshop de 2-3 jours afin de définir les enjeux et règles de modélisation spécifiques à la nouvelle phase. Le chef de projet de 3XN était présent à Lausanne une fois par semaine pour suivre les séances avec clients et mandataires et discuter avec l'équipe sur place des solutions techniques et architecturales à apporter au projet.

BIM-Modellplan
La maquette de base, créée avec Revit selon le souhait des architectes lauréats, 3XN, et I+B s'est aligné à cette décision afin que la collaboration soit le plus simple possible. Le format IFC devait être utilisé pour les échanges interdisciplinaires mais il s'est avéré que tous les mandataires voulaient utiliser Revit: le format .rvt est donc devenu un fichier d'échange et la collaboration s'est faite via un processus natif. L'ICT, la spécification technique CAO produite par 3XN au début du projet, définit pour chaque mandataire quels composants doivent être modélisés, à partir de quelle phase et jusqu'à quelle échelle.
Les sous-modèles suivants ont été utilisés pour le modèle global :
Axes&niveaux
Architecture
Façade
Structure
Electricité
Chauffage
Ventilation
Sanitaire
Site

Information Delivery Manual (IDM)
Itten+Brechbühl utilise un Revit serveur qui lui donne accès au serveur interne de 3XN et donc une connexion directe à la maquette. Une fois par semaine, tous les mandataires produisent une copie de leurs maquettes respectives et la déposent sur une plateforme externe afin que chacun d'entre eux ait les modèles les plus à jour possibles, modifiés selon les séances de coordination technique et de planification avec le client. Les mandataires créent des nuages de révision 3D qu'ils placent dans leur maquette, avec comme identifiant un descriptif de la modification concernée. Cela leur permet de créer une liste des modifications transmise avec chaque envoi, et aux autres de voir directement dans le modèle ce qui a été modifié, en couleur et en volume.

BIM-Leistungsbild
Les niveaux d'information définis dans les ICT décrivent exactement ce qu'un modèle doit contenir, dans quelle phase, à quelle échelle et selon quelle précision d'information.
Au niveau d'information 2, seuls les modèles de structure et de volumétrie architecturale ont été réalisés et ont été réellement coordonnés. Les composants ont été modélisés jusqu'à une échelle de 1:200, permettant de produire les plans correspondant à la phase d'étude de projet (phase 4.31), d'organiser spatialement le projet et de contrôler sa faisabilité. Seuls les volumes des locaux contenaient déjà des informations numériques indiquant leur fonction, localisation et valeurs de base. Les composants sont utilisés de manière génériques et ne contiennent que leurs propres informations de géométrie et de matériaux.
Au niveau d'information 3, les maquettes sont développées avec une précision de 1:100 (phase 4.32) et la coordination technique commence entre ingénieurs et architectes.
Au niveau d'information 3.5, leur précision est poussée jusqu'au 1:50 afin de produire les bases de dessin des appels d'offres (4.41) et les plans et coupes d'exécution (4.51). Des informations numériques sont ajoutées aux composants, en particulier ceux qui sont nécessaires à l'élaboration des plans architecturaux tels que la classe d'acoustique, la classe de résistance au feu, les données électriques, d'accès et de sécurité pour les portes ou les indications de surface SIA. Toutes les informations graphiques plus détaillées sont produites en 2D directement sur le modèle Revit et basées sur les fonds de plans de la maquette.
Les données à saisir, la manière de les nommer et de les classer ont été définies et classifiées lors de deux grands workshops BIM entre les BIM manager de 3XN et d'Itten+Brechbühl. La première réunion a eu lieu à Copenhague avant la phase de projet de l'ouvrage pour définir les types de documents à produire, leur précision et qualités graphiques et la répartition du travail entre les deux bureaux. La seconde a eu lieu à Lausanne avant la phase d'appel d'offres pour préciser les types d'information, de matériaux, les listes et nomenclatures précises de chaque composant et le type de représentation pour chaque élément graphique à produire.
Le BIM manager de 3XN a toujours été en charge du contrôle et de la cohérence des maquettes selon les décisions prises durant ces séances et selon ses propres critères de modélisation. Celui d'Itten+Brechbühl a pris le relai ensuite lorsque les enjeux de modélisation ne concernaient plus que les modes de construction spécifiques à la suisse (phases 4.41, 4.51).
Les modèles sont principalement contrôlés grâce aux tableaux de classification d'éléments et de composants préalablement créés et avec un contrôle visuel des chefs de projet des deux bureaux.
Les nuages de révision 3D ont également constitué un moyen de communication commun très important et ont permis à chaque équipe de suivre l'avancement des autres en temps réel. A partir de ces nuages, des listes de modifications ont été créées dans lesquelles tous les commentaires de révision ont été numérotés et résumés avec leur date et position dans le bâtiment. Des plans de révisions représentant ces nuages et leurs numéros ont été transmis à chaque échange de maquette pour avoir un aperçu des modifications sans avoir à ouvrir la maquette et pour conserver une archive de ces modifications.
Une fois le modèle transmis et les nuages répertoriés et classés, chaque mandataire est responsable de la suppression des nuages de son propre modèle, de sorte que seul l'état de planification le plus récent est visible à tout moment dans les modèles et dans les vues et listes de révision.
Les plans 2D sont aussi régulièrement transmis ainsi que tous les détails associés pour respecter les impératifs de la construction et pour pouvoir communiquer avec le client, les représentants de la ville et les collaborateurs externes qui ne disposent pas de logiciel de visualisation 3D.

BIM Transparenz und Stabilität
Grâce au serveur partagé, les deux équipes d'architectes ont eu accès à tout moment à l'état instantané de la planification. Cela a participé à un niveau élevé de transparence tout au long du projet. L'échange hebdomadaire des maquettes de discipline a permis d'avoir un état des lieux des modèles efficace, tout en laissant le temps à chacun d'effectuer les modifications souhaitées.


Plan de situation Siège du Comité International Olympique (CIO)  de Itten+Brechbühl SA
Plan de situation