Langues

La première plateforme d'information suisse sur les produits de la construction, les projets d'architecture et profils d'experts

Sampan
Rue du Riond 11, Vouvry

Catégorie:
Habitation (à partir de 3 logements)
Première mise en service:
2016
Nombre d'immeubles:
2
Etages:
5
Sous-sols:
1
Parking:
35
Appartements:
25
Superficie du terrain:
1578 m²
Surface d'étage:
989 m²
Surfaces utiles:
5807 m2
Volume bâti:
14'468 m³
Coûts de construction:
8.8 Mio. CHF

Architecte/planificateur

Voltolini Architectures Sarl
Rue de la Gare 23
1820 Montreux
021 601 66 64

Description de l’objet et de son environnement
Situé à Vouvry, cet ensemble de 30 logements répartis en deux bâtiments d’une surface totale de 5’807 m2 a été livré en 2016

Intégration urbanistique dans le périmètre :
Installé sur l’obliquité (la pente) du cône de déjection de Vouvry, situé au coeur historique du village, deux corps de bâtiments dialoguent avec les constructions voisines.
Les bâtiments cherchant les perméabilités de l’intérieur, s’ouvrent aux quatre orientations à la recherche de vues dégagées sur le panorama de montagnes environnantes, composant l’atmosphère bucolique et intimiste du vernaculaire, avec les lointains.
L’imbrication des appartements, tous différents, offre des orientations doubles et parfois triples aux habitations, dans une recherche de typologies propres à leur singularité.
La reconnaissance d’une matérialité (intrinsèque) singulière des constructions existantes, se traduit par la réinterprétation contemporaine de matériaux, de proportions d’ouvertures, de mises en oeuvres traditionnelles... Ainsi les nouvelles volumétries aux géométries engendrées pour un contexte hétéroclite, répondent aux bâtis anciens coiffés de pans cassés de petites tuiles portant leur matérialité éprouvée par le temps.
Chacun des bâtiments a une volumétrie contextuelle dans un rapport de complémentarité et en lien avec les bâtis existants.
Inscrit sur les traces d’un parcellaire vernaculaire et dans un environnement encerclant densément bâti, les volumes construits tirent parti de ces contraintes en les magnifiant.

Qualité énergétique et environnementale :
Economie de moyens :
Utilisation d’entreprises locales (minimiser les transports et économie locale favorisée), Inscription sur la pente des bâtiments à différents niveaux (minimiser les excavations).
Utilisation des matériaux locaux du gros-œuvre aux finitions (provenance locale ou Suisse).

Economie de consommation :
Utilisation de pompes à chaleur pour répondre à la production de chauffage.
Utilisation d’une enveloppe périphérique continue.
Utilisation de détails techniques permettant une optimisation de la qualité phonique.
Ces mesures garantissent au bâtiment une consommation énergétique et un niveau de confort optimisés.

Fonctionnalité :
Un parking commun prend en charge toutes les voitures, libérant ainsi des espaces extérieurs pour les piétons.
Les habitations s’appuient sur des socles qui utilisent la totalité des limites de la parcelle aux géométries vernaculaires.
La typologie de chacun des appartements est propre à son orientation et à son rapport au contexte.
Les espaces de circulation sont limités : chaque cage d’escalier dessert jusqu’à 5 logements.
Les volumes varient en hauteur par l’augmentation ou la diminution du nombre d’étages.
Favoriser les orientations au Sud et sur le paysage par une augmentation du nombre d’étage : la volumétrie a été modulée selon des critères de densification, un maximum de mètres carrés crées au sud et à l’est et une diminution de la volumétrie au nord, privilégie des surfaces de vente attractives.

Bilan économique :
Optimisation de la densité autorisée par le règlement communal.
La surface crée est de 2’477 m2, le budget est de 8'800'000.- chf.
Le prix au m2 au CFC2 est de 3’550.- chf/m2
Le rendement brut hors charge en location est de 5.5 %

La prix au mètre carré des aménagements extérieurs est de 250.- chf/m2
Le cout annuel d’entretien est de 7’000.- chf

Qualité architecturale :
La reconnaissance d’une matérialité (intrinsèque) singulière des constructions existantes, se traduit par la réinterprétation contemporaine de matériaux, de proportions d’ouvertures, de mises en oeuvres traditionnelles... Ainsi les nouvelles volumétries aux géométries engendrées pour un contexte hétéroclite, répondent aux bâtis anciens coiffés de pans cassés de petites tuiles portant leur matérialité éprouvée par le temps.

Innovation technologique :
Utilisation de matériaux vernaculaires (les tuiles plates avec différents traitements de surface) assemblés selon des résolutions techniques contemporaines (bardage ventilé en façade).
La digitalisation a permis d’imprimer un motif appliqué à l’ensemble des façades dans un dessin apparemment abstrait du symbole de Vouvry « la Vouivre ».

Qualité sociale :
Une mixité sociale a été recherchée au début du projet par une définition d’appartements de tailles différentes (du 2 pièces au 5 pièces) : à la fin de l’opération, cette volonté de mixité a été validée par une répartition d’environ 50% des appartements vendus en PPE et 50% destinés à la location.
30% des logements ont été acquis par des habitants du village et 50% par des habitants d’un rayon de 30 km.


Publication
Développement vers l'intérieur - Densification


Sampan_plan_situation Sampan de Voltolini Architectures Sarl
Sampan_plan_situation
Sampan_plans Sampan de Voltolini Architectures Sarl
Sampan_plans
Sampan_façades_coupe Sampan de Voltolini Architectures Sarl
Sampan_façades_coupe