La première plateforme d'information suisse sur les produits de la construction, les projets d'architecture et profils d'experts

Bâtiment de bureaux Emmenweid
Emmenweidstrasse 58A, Emmen

< Précédent
1 de 87
Bâtiment de bureaux Emmenweid © Die Nutzung dieses Fotos bedarf der ausdrücklichen Zustimmung des Fotografen!  mail@rogerfrei.comLes proportions du nouveau bâtiment de cinq étages sont cependant bien équilibrées, avec à mi-hauteur une saillie au niveau du bord de la façade. © Die Nutzung dieses Fotos bedarf der ausdrücklichen Zustimmung des Fotografen!  mail@rogerfrei.comGrande zone d’entrée au rez-de-chaussée avec escalier attenant, un grand anneau  fait fonction de plafonnier. © Die Nutzung dieses Fotos bedarf der ausdrücklichen Zustimmung des Fotografen!  mail@rogerfrei.comEscalier en béton brut avec un garde-corps en  acier et une main courante en bois de chêne. © Die Nutzung dieses Fotos bedarf der ausdrücklichen Zustimmung des Fotografen!  mail@rogerfrei.comVue sur un étage standard:  La fenêtre est fixée sur le bord intérieur de l’embrasure. Cela permet d’ombrager les grandes baies vitrées et empêche un ensoleillement direct trop fort à l’intérieur. © Die Nutzung dieses Fotos bedarf der ausdrücklichen Zustimmung des Fotografen!  mail@rogerfrei.comZone frontale d’un étage  standard. Cet espace est utilisé comme salle de réunion et  équipé de rideaux insonorisants  qui contribuent au confort. © Die Nutzung dieses Fotos bedarf der ausdrücklichen Zustimmung des Fotografen!  mail@rogerfrei.com
Catégorie:
Industrie et artisanat
Première mise en service:
2018
Surface d'étage:
2815 m²
Coûts de construction:
9 Mio. CHF

Conserver et innover

Empreint d’histoire, le site industriel de la Société de la Viscose Suisse à Emmenbrücke dans le canton de Lucerne est, depuis quelque temps,
en pleine mutation. Au sein de cet ensemble partiellement classé, Baumschlager Eberle Architects de Zurich a fait construire un immeuble de bureau particulièrement novateur en tant que bâtiment de remplacement.


L’histoire du site commence en 1906, lorsque l’industriel français Ernest Carnot fonde la «Société de la Viscose Suisse» en bord du fleuve Kleine Emme. L’entreprise se lance rapidement dans la production de fils de filaments de viscose (soie artificielle). Elle prend très vite de l’ampleur et devient l’un des plus gros employeurs de sa région avec quelque 3 000 employés.


Innovation dans de vieux murs
Après la faillite de l’entreprise en 2006 – après cent ans d’histoire de l’entreprise – l’ensemble du site, d’une impressionnante superficie de près de neuf hectares, ce qui correspond à peu près à la taille de la vieille ville de Lucerne, n’a cessé de changer ou de se développer. Jusqu’aujourd’hui, le patrimoine historique et industriel est encore perceptible.

En raison de problèmes de statique, le bâtiment, où l’on avait auparavant fabriqué le fil de crin et qui se trouvait au sein de l’ensemble bâti classé, était dans un si mauvais état qu’il ne restait autre solution que celle de le démolir.

Le promoteur immobilier Brun Real Estate AG, propriétaire de l’immeuble, voulait réaliser une nouvelle construction de remplacement en mesure d’héberger des bureaux. Le petit appel d’offres, auquel ont participé quatre bureaux, a finalement été remporté par le bureau d’architectes Baumschlager Eberle, connu à l’échelle mondiale et disposant de deux bureaux en Suisse (Zurich et Saint-Gall).

Regulation de la ventilation et de la chaleur
Aucun système de chauffage, de ventilation ou de refroidissement ne devait être utilisé. L’objectif était de minimiser la consommation d’énergie nécessaire à l’entretien du bâtiment et d’offrir une solution rentable. Pour cela, il a fallu concevoir une méthode de construction intelligente et faire le bon choix des matériaux.

Le bureau d’architecture Baumschlager Eberle Architekten a finalement appliqué un vieux principe: des parois épaisses pour assurer une température stable. Une maçonnerie à deux couches de près de 80 centimètres de large, avec une brique isolante extérieure (Keller Imbrex Z7) et une brique statique intérieure (Keller Unipor WS 0.12), permet de compenser les variations de température.

Achevé par Baumschlager Eberle en 2013, l’immeuble de bureaux «2226» qu’ils avaient conçu pour y accueillir leur propre siège social à Lustenau, en Autriche, a servi de modèle pour le projet à Emmenbrücke. Le nom est synonyme de la température intérieure constante qui règne à l’intérieur –entre 22 et 26 degrés.

Comme source de chaleur, il faut également prend en compte la chaleur dégagée par les personnes – chaque personne
a une émission de chaleur moyenne de 80 watts – l’éclairage, les ordinateurs, les imprimantes et même les machines à café.


Dominant dans un environnement historique
À première vue, le bâtiment, étroitement imbriqué dans son environnement historique, semble insolite, de même que le bâtiment voisin, classé monument historique et destiné à accueillir les membres du directoire. D’un style un peu grossier et d’une apparence plutôt nue, il s’élève juste à côté des bâtiments en briques aux multiples
détails.

Les proportions du nouveau bâtiment de quatre étages sont cependant bien équilibrées. Avec une saillie au niveau du bord de la façade à mi-hauteur et de grandes fenêtres sur les quatre côtés, la construction offre une vue panoramique sur l’environnement montagneux.

La qualité du bâtiment se manifeste avant tout à l’intérieur des étages de bureaux, qui peuvent être divisés et structurés en fonction des besoins. Des unités de bureaux flexibles et des salles de réunion, situées en façade du bâtiment, se répartissent autour du noyau central et des installations sanitaires et cuisinettes attenants.

Régulation de la ventilation et de la chaleur
Les éléments de fenêtre, qui sont fixés au bord intérieur de la maçonnerie et donc ombragés, se composent d’une grande partie vitrée fixe et une petite aile de ventilation latérale en bois de chêne.

La régulation de la chaleur est contrôlée comme suit: en hiver, la chaleur dégagée par les diverses sources de chaleur assure une température ambiante agréable. Montés à l’intérieur, les volets d’aération des fenêtres commandés par capteurs s’ouvrent automatiquement dès que la teneur en CO2 ou la température dans la pièce augmente. L’ouverture automatique des fenêtres peut à tout moment être commandée par les utilisateurs.

Les étages de bureaux de grande hauteur sont d’une conception dépourvue de toute prétention, la surface sobre de la chape coulé anhydrite au sol s’allie harmonieusement aux pièces spacieuses. Les rideaux insonorisants, notamment dans les zones des salles de conférence, contribuent au confort.


L’immeuble de bureaux de Baumschlager Eberle à Emmenbrücke est une contribution précieuse à la construction durable. Par rapport aux bâtiments historiques qui l’entourent, la façade de l’édifice semble aussi puissante que remarquable, notamment en raison de sa grande surface de crépi clair de couleur terre. À l’intérieur, il fait de sa promesse une réalité: la vue impressionnante confère aux bureaux le caractère d’une chambre d’hôtel.

Texte: Sibylle Hahner


MÜLLER-STEINAG ELEMENT AG

MÜLLER-STEINAG ELEMENT AG


Bohler 5
6221 Rickenbach LU

Architecte/planificateur

baumschlager eberle


Bäckerstrasse 40
8004 Zürich
+41 43 322 1000
Maître d'ouvrage

Brun Real Estate AG


Schützenmattstrasse 36
6020 Emmenbrücke
Architecte paysagiste

USUS Landschaftsarchitektur AG


Bäckerstrasse 40
8004 Zürich
044 503 58 80

Plan étage mansardé Bürogebäude als Ersatzneubau Emmenweid de baumschlager eberle
Plan étage mansardé
Plan 3e étage Bürogebäude als Ersatzneubau Emmenweid de baumschlager eberle
Plan 3e étage
Plan 1er étage Bürogebäude als Ersatzneubau Emmenweid de baumschlager eberle
Plan 1er étage
Plan du rez-de-chaussée Bürogebäude als Ersatzneubau Emmenweid de baumschlager eberle
Plan du rez-de-chaussée
Coupe transversale Bürogebäude als Ersatzneubau Emmenweid de baumschlager eberle
Coupe transversale
Plan situation Bürogebäude als Ersatzneubau Emmenweid de baumschlager eberle
Plan situation
  Bürogebäude als Ersatzneubau Emmenweid de baumschlager eberle