La première plateforme d'information suisse sur les produits de la construction, les projets d'architecture et profils d'experts

L’hôtel-boutique Alex
Seestrasse 182, Thalwil

Catégorie:
Hôtellerie et tourisme
Première mise en service:
2019
Surface d'étage:
2672 m²

Tel un bateau au bord de la mer

Situé depuis les années 1950 à Thalwil, directement au bord du lac de Zurich, l’hôtel Alexander a fait l’objet d’une restructuration complète et a été agrandi par une extension. Les architectes Marazzi + Paul ont construit un bâtiment hôtelier sur ce site attrayant, dont le but est de démarquer sans ostentation, par le biais de matériaux naturels sélectionnés, un savoir-faire artisanal et une architecture de qualité. Dans chaque chambre, le motif de l’eau est clairement mis en exergue et fait du séjour à l’hôtel Alex Lake Zürich une expérience presque maritime.

La ville de Zurich est connue pour sa situation idyllique à l’extrémité nord du lac de Zurich, dont les rives s’étendent sur plus de 40 kilomètres de long. C’est précisément ici, au bord de l’eau, que les terrains ont une grande valeur et que le bord de la rive est très populaire et densément peuplé. Cependant, peu de bâtiments sont construits directement sur l’eau. Ainsi, par exemple, l’hôtel Alex Lake à Thalwil, situé sur la rive ouest à quelques kilomètres seulement de Zurich. En fait, il n’existe, à l’heure actuelle, aucune maison d’hôtes qui soit construite près du rivage du lac de Zurich. Cette circonstance a son origine dans l’histoire du bâtiment, qui remonte à 1589, lorsque la société de tir de Thalwil a construit à cet endroit un stand de tir avec une auberge attenante appelée «Schützenhaus». En 1836, elle fut complétée par une boucherie avec un abattoir. En 1952, les bâtiments ont été démolis, et l’hôtel Alexander (ainsi le nom à cette époque) a ouvert ses portes sur le même site en 1958, également directement sur les rives.

Après des décennies d’utilisation, le bâtiment nécessitait une rénovation de fond. Le groupe hôtelier Campell Gray Hotel Group, qui exploite d’autres hôtels de luxe à Beyrouth et à Bahreïn, par exemple, a fait appel à des architectes des environs dans le but de promouvoir la tradition de construction locale. Le projet de construction prévoyait l’assainissement technique et architectural des structures existantes ainsi qu’une surélévation du bâtiment, permettant d’accueillir 44 suites et lofts de penthouse d’une superficie de 34 à 60 mètres carrés. Toutes les chambres devaient être équipées d’un petit coin cuisine, vu que l’hôtel Alex Lake propose également des formules aux clients long séjour.

Esthétique maritime
Le bureau d’études «Marazzi + Paul Architecture and Urban Design» de Zurich était responsable de la planification générale, de la conception à la réalisation. Leur objectif premier était de faire vivre au maximum le lac et son effet relaxant. Toutes les pièces principales sont donc orientées vers le lac, de grandes ouvertures laissent pénétrer beaucoup de lumière à l’intérieur. Au rez-de-chaussée, on trouve un bar, juste à côté de la réception, ainsi que le restaurant ouvert au public «The Boat House», qui semble se glisser sur l’eau, avec un une baie vitrée panoramique sur presque toute la hauteur. De la terrasse extérieure protégée, on bénéficie d’une vue magnifique sur le lac. L’enveloppe est un parfait amalgame entre une façade en pierre et une façade en crépi, afin d’éviter toute massivité du volume, mais également pour faire référence aux belles villas du lac d’antan». Le travertin, utilisé comme pierre de parement, se retrouve surtout au niveau du socle, sur les embrasures des fenêtres et sur les profilés de séparation horizontaux. Le crépi a été doté d’une structure vivante. Le nouveau bâtiment tire sa forme d’un navire et dispose d’une esthétique, traduite sous la forme d’une architecture immobile.

Un artisanat de qualité
Tout particulièrement à l’intérieur, l’analogie avec la construction navale, un effet tout à fait voulu par les architectes, passe au premier plan. Dans une phase ultérieure du projet, l’exploitant, l’investisseur et les architectes ont décidé de faire appel à Brady Williams, un bureau d’architecture d’intérieur de Londres, mandaté pour la conception de l’aménagement intérieur. Ce dernier s’est principalement concentré sur le choix des matériaux et la conception du mobilier et des installations. «Le défi consistait avant tout à harmoniser les surfaces et les matériaux insolites avec le projet en tenant compte des normes et directives suisses», explique Alfred Paul von Marazzi + Paul. Le bois est un matériau essentiel dans la conception: tous les planchers sont pourvus de parquet en chêne et de hautes plinthes. Dans les zones communes, les murs et, en partie, les plafonds ont été recouverts de travaux de menuiserie sophistiqués. L’apparence naturelle du bois apporte une ambiance chaleureuse qui est censée faire le contrepoids à l’eau omniprésente – élément qui assure une atmosphère agréable en été, mais s’avère quelque peu froid et gris en hiver. La plupart des meubles ont été spécialement conçus pour ce projet, de même que certains luminaires et éléments tels que les armoires et les kitchenettes dans les chambres.

Les espaces publics, comme le bar, le restaurant et le lobby se caractérisent par une interprétation moderne du style Art Déco, perceptible dans les designs d’aspect graphique, les éléments métalliques de couleur bronze, les applications en marbre et le jeu de couleurs à la fois vives et décentes. Cette atmosphère caractéristique se poursuit dans les chambres. L’espace bien-être au sous-sol est dominé par la pierre de travertin, identique à celle utilisée pour la façade extérieure. Tout en étant à l’abri des regards, les clients jouissent d’une magnifique vue sur le Lac de Zurich grâce à un grand vitrage installé derrière la petite piscine.

Une technologie économe en énergie
Pour les planificateurs, cet assainissement a été un véritable défi, tant sur le plan technique que sur le plan architectural. Pour des raisons structurelles, des pieux supplémentaires ont dû être installés dans le sous-sol. De plus, les constructions au bord de l’eau requièrent une attention particulière quant à l’étanchéité des pièces du sous-sol. Ceci a également valu pour le système de parking entièrement automatisé, sans superstructure, avec 19 places de stationnement, qui malgré sa superficie restreinte descend jusqu’à 20 mètres de profondeur, c’est-à-dire en dessous du niveau de l’eau. La technique de construction moderne a permis d’atteindre le standard Minergie pour l’ensemble du bâtiment. L’utilisation active de l’eau du lac pour la production de froid et de chaleur y représente un élément essentiel.

Une suite dans l’hôtel Alex est actuellement disponible à partir d’environ 350 francs la nuit, le penthouse à partir d’environ 600 francs. En retour, on bénéficie d’une position privilégiée directement sur les rives du lac de Zurich et d’une vue panoramique, avec la ville de Zurich en arrière-plan, ainsi qu’une atmosphère détendue, avec des couleurs chaudes et des formes élégantes dans un intérieur soigneusement orchestrée par Marazzi + Paul Architects de Zurich, qui ont su allier une touche de maritime et des matériaux, des formes et une réalisation de haut niveau.

Texte: Thomas Geuder

Cosentino Swiss AG

Cosentino Swiss AG


Industriestrasse 4
8732 Neuhaus SG

Architecte/planificateur

Marazzi + Paul Architekten AG


Drahtzugstrasse 18
8008 Zürich
043 818 21 40
Maître d'ouvrage

Corim AG


c/o E. Wanger AG
Seestrasse 81
8803 Rüschlikon
043 244 20 10
Architecte paysagiste

Atelier Verde AG


Wolleraustrasse 31
8807 Freienbach
055 415 30 90
Maître d'œuvre

Coneco AG


Gartenhofstrasse 17
8004 Zürich
043 268 47 47

Situation au lac de Zurich Boutiquehotel Alex de Marazzi + Paul Architekten AG
Situation au lac de Zurich
Coupe longitudinale Boutiquehotel Alex de Marazzi + Paul Architekten AG
Coupe longitudinale
Plan Boutiquehotel Alex de Marazzi + Paul Architekten AG
Plan